Un plan social média pour les nuls

Social Media, Plan stratégique mise en place d’un plan social media … blabla… pour ceux qui baignent dans le métier « ces choses » font partie de leur quotidien mais il y a les autres ceux qui débutent ceux qui sont alone ceux dont ce n’est pas la spécialité.

Je vous propose ici (j’essaie) un plan étape par étape enfin step by step comme on dit en réunion 😉

Déjà on commence par une infographie bien réalisée que l’on va détailler par la suite :

infographie plan social media

 Plan Social Media 

Comme pour faire un gateau il faut des ingrédients, on va donc les préparer et comme pour un gateau on va s’amuser et prendre du plaisir à le faire…

Étape 1: Choisissez vos réseaux sociaux

Étape 2 : Remplissez vos profils complètement

Étape 3 : Trouver votre voix et le ton

Étape 4: Choisissez votre stratégie d’affichage

Étape 5 : Analyser et essai

Étape 6 : Automatiser et engager

Étape 1 : Quels sont les médias sociaux que vous devez utiliser

etape 1 plan social media

Chaque réseau est unique, avec ses propres pratiques, propre style, et propre public.

Vous devez choisir les réseaux sociaux qui correspondent le mieux à votre stratégie et les objectifs que vous souhaitez atteindre.

Vous ne devez pas être forcement partout mais sur ceux qui comptent pour vous et votre public.

Quelques points à considérer qui peuvent vous aider à choisir non seulement quels sont les réseaux sociaux à utiliser, mais aussi combien utiliser.

Temps – Combien de temps pouvez-vous consacrer à un réseau social ? Prévoyez au moins une heure par jour et par réseau social, au moins au début. (Une fois que vous y aller, des outils comme Hootsuite, Buffer peuvent vous aider à économiser un peu de temps.)

Ressources – Avez vous les compétences et ressources ? Les Réseaux sociaux « visuels » comme Pinterest et Instagram exigent images et photos. Les réseaux sociaux comme Google+, Facebook,linkeding soulignent un contenu de qualité. Avez-vous les ressources pour créer ce qui est nécessaire ?

Audience – Ou sont vos clients ? Quel réseau social a les bonnes données démographiques ?

Il va falloir creuser un peu mais on retrouve des données sur les profils (users) jetez un œil  sur le site du blogdumodérateur.

Étape 2 : Remplissez vos profils complètement

Un de mes checks mensuels est de visiter chacun de mes profils et de m’assurer que les avatars, les couvertures, les photos, la bio, et le profil d’info est mise à jour et est complets. Un profil complété montre le professionnalisme, l’image de marque cohérente est un signal aux visiteurs que vous êtes sérieux.

Les Profils nécessiteront deux parties : visuels et texte.

Pour les visuels, nous visons la cohérence et la familiarité avec les visuels que nous utilisons sur les médias sociaux. Mon avatar sur Twitter correspond à mon avatar sur Facebook. Google+ est similaire à ma couverture sur LinkedIn etc

Rendez-vous sur blogdumodérateur. pour l’ensemble des tailles des différents réseaux.

tailles images reseaux sociaux

Vous pouvez utiliser un outil comme Canva, ou il  y a des modèles prédéfinis qui fixent les tailles appropriées pour vous.

Pour le texte, personnaliser est la section bio / info. Vous devez créer la bio des médias sociaux. Pour ce faire six règles simples.

  1. Montrer, ne dites pas :  » Qu’ai-je fait  » fonctionne mieux que  » Qui je suis « 
  2. Adaptez vos mots-clés pour votre public
  3. « Parlez bien » ; éviter les mots à la mode buzzword
  4. Répondez à la question de vos fans potentiels : « Qu’est-ce qu’il y a dedans pour moi »
  5. Soyez personnelle et sympathique
  6. MAJ régulière

Étape 3: Trouver votre voix et votre Ton

voix et ton social media

La tentation sur ce point pourrait être écrire, trouver une info la partager. Stop on respire un peu. Si vous venez avec une voix et le ton (ligne éditoriale, style) pour votre contenu dès le départ.

Pour ce faire le BSP (bon sens paysan coucou #MBADMB) en vous posant des questions :

  • Si votre marque était une personne, quel genre de personnalité serait-elle ?
  • Si votre marque était une personne, quel serait sa relation avec le consommateur ? (un entraîneur, un ami, un enseignant, un papa, etc.)
  • Décrivez en adjectifs ce que la personnalité de votre entreprise n’est pas.
  • Y at-il des entreprises qui ont une personnalité semblable à la vôtre ? Pourquoi sont-ils semblables ?
  • Comment voulez-vous que vos clients vous perçoivent ?

À la fin de cet exercice, vous devriez vous retrouver avec une poignée d’adjectifs qui décrivent la voix et le ton. Ceci est pour vous garder sur la bonne voie : la voix est l’énoncé de mission ; le ton est la mise en œuvre de cette mission.

Étape 4 : Choisissez votre stratégie de post

Quelle est la quantité idéale pour poster par jour ?

À quelle fréquence devez-vous envoyer ?

Quand devriez-vous publier ?

Que devriez-vous publier ?

La meilleure réponse est :

Ça dépend.

En effet, ça dépend surtout de votre public. Il y a du bon sens, poster toute les 3 minutes est-ce utile ?? La bonne réponse de mon point de vue c’est de tester il n’y a pas de remède miracle il faut essayer le fameux test and learn.

quand poster social media

Que devriez-vous poster ?

Les Images sont idéales.

La poussée vers le contenu visuel a fait ses preuves – que vous naviguez sur les flux sur Twitter et Facebook, vous préférez voir des images plus que le reste, vous êtes susceptible de voir des images partout. Les « messages images » ont plus de clics, reshares, like que tout autre type de poste.

Sur Facebook, les photos obtiennent 53 % plus de like, 104 % plus de commentaires et 84 % de plus cliqué que sur les messages textuels.

Idem pour Twitter. Dans une étude de plus de deux millions de tweets des utilisateurs vérifiés à travers un certain nombre de différentes industries, Twitter indique que les photos ont plus d’effet sur les retweets.

  • En moyenne les photos boost de 35% les Retweets
  • 28% pour les Vidéos
  • Les Citations obtiennent un boost de 19% sur les Retweets
  • Les Hashtags reçoivent un boost de 16%

boost image social media

Etape 4 : La Stratégie

Maintenant que vous savez ce qui fonctionne, vous pouvez placer ces différents types de mises à jour dans une stratégie cohérente.

Regardez la technique utilisée par le co-fondateur de Buffer Joel Gascoigne :

sharing system social media

De cette façon, vos folowers vont savoir à quoi s’attendre ce qui rend plus facile l’expérimentation le fameux test and learn.

(Remarque : composer vos mises à jour d’une manière unique afin d’optimiser l’expérience sur chaque réseaux. . )

Combien de fois doit-on poster ?

Il y a eu beaucoup d’éléments sur la fréquence de partage sur les médias sociaux. Certains des facteurs qui pourraient avoir une incidence sur la fréquence de partage spécifiques peuvent inclure votre industrie, votre portée, vos ressources, et la qualité de vos mises à jour. Le réseau social que vous utilisez aura ses propres pratiques.

Si les gens aiment vos postes, vous pourrez en produire plus.

Ci-après un exemple de partage :

nombre de post social media

Quand devriez-vous partager ?

Il existe de nombreux outils sympas pour identifier le meilleur moment de la journée pour publier sur Facebook, Twitter, etc. Ces outils analysent les followers et l’historique des publications pour voir si votre public est en ligne et à quel moment.

Oui mais si je débute je n’ai pas d’historique ?

Ci-après un cas de SumAll qui regroupe les meilleurs moments pour les partages :

Twitter – semaine 1-3pm

Facebook – et 1-4pm semaine 2-5pm

LinkedIn – 7-8: 30am et 5-6pm mardi, mercredi et jeudi

Tumblr – 7-10pm semaine et 16 heures le vendredi

Instagram – 5-6pm semaine et 20 heures le lundi avec une un pique à 18:00

Pinterest – 2-4pm semaine et week-end  8-11pm semble être le meilleur

Google+ – semaine 9-11am

la meilleur heure de partage social media

Étape 5 : Analyser, tester et itérer

Rappelez-vous ce qu’on a dit sur le partage un effort spécifique sur les différents réseaux ? Vos stats vont probablement commencer à porter leurs fruits.

Plus vous publiez, plus vous découvrirez le contenu, le calendrier et la fréquence qui est bonne pour vous.

Comment allez-vous le savoir ? Il est préférable d’acquérir un outil de reporting. La plupart des grands réseaux sociaux auront les analyses de base intégrées dans le site ; il est juste un peu plus facile de chercher et de trouver cette information à partir d’un tableau de bord qui englobe tout.

Ces outils (je vais utiliser les analyses de buffer par exemple mais il y a Hootsuite aussi) peuvent vous montrer une ventilation de la façon dont chaque postes réagis : vues, clics, actions, like et les commentaires.

buffer exemple

Comment se servir de ces stats ?

Le graphique ci-après résume bien le process :

test stat social media

Pour faire simple :

  1. On déniche une idée
  2. On la test
  3. On analyse
  4. Si c’est bon on l’intègre

Étape 6: Automatiser, engager, et écouter

Maintenant que c’est ready y’a plus qu’a comme on dit.

Je vous invite vraiment a utiliser un outil comme buffer ou Hootsuite afin de suivre et d’automatiser (optimiser) vos taches. La partie analytic est fondamentale, ce que vous faites doit être mesurable, quantifiable.

Ajouter également a vos outils « mention » et/ou « google alerte » ca vous permettra d’être réactif quand on parle de vous et d’engager la conversation 😉 et le business

Bon courage et « écoutez »  😉

About The Author: Arnault Chatel

Référent #digital #marketing @CCI94 @cci_paris_idf passionné par le #web #ecommerce #marketplace #mobile #UX @MBADMB @EFAP #mbadmb

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *